QUE D’ESPOIR ET DOUCES VENGEANCES de Hanokh LEVIN

2019

  • hanoch-levin

  • image2

  • PHOTOS PAULA 18 MARS 2011 012

  • 20141217 Brigitte Guedj md -8(1)

  • Jean Dominique Graziani

  • Benoît Urbain - photo

GENESE

En 2013, je rencontre Brigitte Guedj au théâtre de l’Aquarium lors d’un stage sur l’écriture de Philippe Minyana, organisé par François Rancillac. De là, naît une amitié et une envie de travailler ensemble.

Au printemps 2018, Gad Ibgui directeur de l’Espace Culturel et Universitaire Juif  d’Europe (ECUJE) du 10ème arrondissement  lui donne carte blanche pour y présenter une lecture. Jando Graziani un de ses amis acteurs, qui comme elle, fait partie du Collectif ‘’Les Souffleurs Commandos Poétiques’’, lui suggère de travailler sur l ‘Œuvre de Hanokh Levin. Brigitte Guedj m’invite à les rejoindre et Benoît Urbain, compositeur et pianiste qui avait assuré la direction musicale du spectacle « Et Vian dans les dents » conçu par Brigitte Guedj, nous offre 4 musiques qui accompagneront 4 chansons pour la lecture cabaret présentée à l’ECUJE.

Gad Ibgui enthousiasmé par notre première présentation du 18 juin 2018, nous propose une deuxième présentation le 20 décembre 2018.

Pour assurer la mise en scène, Brigitte pense tout de suite à Laurent Natrella de la Comédie Française, son metteur en scène de ‘’Handball, le hasard merveilleux‘’ de Jean-Christophe Dollé.

Théâtre 13 Seine : le 27 mars 2019 à 15h00 Présentation d’une 3ème étape de travail pour les professionnels, dirigée par Laurent Natrella avec de nouveaux textes de Hanokh Levin. Le metteur en scène axera sa ligne directrice artistique sur « L’âme humaine ».    

                                                                                                                                                                                                                       Paula Brunet Sancho

« Voilà un immense motif de fierté que de voir le cabaret satirique de Hanokh Levin, poursuivre sa route avec cette nouvelle étape au théâtre 13 !
Après le succès des deux premières lectures à l’ Espace Culturel et Universitaire Juif d’Europe, une nouvelle lecture du spectacle QUE D’ESPOIR ET DOUCES VENGEANCES, dirigée par Laurent Natrella de la Comédie Française et destinée aux professionnels, aura lieu le 27 mars prochain avec de nouveaux textes !

Quel bonheur de retrouver l’humour et l’absurde de Hanokh Levin servi par les formidables comédiens Brigitte Guedj, Paula Brunet-sancho, Jando Graziani et Benoit Urbain (compositions) !                                                                      Gad IBGUI (directeur de l’ECUJE)

NOTE D’INTENTION  Laurent Natrella / Metteur en scène

Monter une suite de sketches et de chansons satiriques d’Hanokh Levin, c’est plonger dans une logique de pensée qui par le biais de l’humour et de la musique, nous fait découvrir un univers inattendu.

Notre esprit s’ouvre alors sur  les grands questionnements  de ce monde.

En quelques lignes, dans une dialectique faite de quiproquos qu’échangent des personnages finement ciselés par l’écriture,  Hanokh Levin provoque une explosion du sens par l’absurde. D’abord on perd ses repères. Puis la pensée s’ouvre sur une nouvelle compréhension du monde. La mue s’opère dans un éclat de rire.

Son répertoire de chanson fait partie intégrante de son humour et de sa manière de sonder l’âme humaine au sein de notre société et de notre condition d’homme.

Il renoue avec la tradition du cabaret dans un aller-retour permanent du sens entre le mot « dit  » et le mot « chanté ».

C’est cette aventure du sens que nous allons proposer au public avec Brigitte Guedj, Paula Brunet, Jean-do Graziani et la sensibilité de Benoit Urbain qui pour l’occasion nous offre des compositions originales sur les chansons écrites par Hanokh Levin lui-même.

Le dynamisme et la joie seront les outils de cette aventure satirique de notre temps.

NOTE D’INTENTION Benoît Urbain / Compositeur, directeur musical et interprète

Les textes des chansons de Hanokh Levin sont directes, simples et poétiques. Ils révèlent son sens du tragique, son humour surréaliste et vertigineux. Laurence Sendrowicz, traductrice de l’auteur,  me disait que la musique devait être à cette image. Pas de sophistication mais avec de la « tenue », une musique au « deuxième degré » qui ne souligne pas le propos terriblement dramatique. Je pense à l’univers de Boris Vian qui mêle délire, rigolade et dureté implacable de la parole. Ses chansons nous donnent parfaitement l’image de cet homme blessé, révolté.

Donc bien sûr le chant, mais aussi une participation des comédiens à l’univers sonore : bruitages, percussions, quelques notes jouées même maladroitement à divers instruments tels les petits bonhommes de Sempé perdus dans un monde terrifiant.

L’image d’un choeur, d’un petit orchestre à la recherche de la note résistante.

Editions Théâtrales : Traduction Laurence Sendrowicz

Création Festival Avignon Off 2020

avec : Paula Brunet Sancho, Brigitte Guedj, Jando Graziani et Benoît Urbain  Mise en scène : Laurent Natrella de la Comédie Française Lumière : Fred Brémond  Scénographie : Sandrine Lamblin  Composition et direction musicale  :  Benoît Urbain   Régie lumière : Florian Huet  Régie son : Jean-Christophe Dumoitier   Relations Presse :  Catherine Guizard  /  lastrada.cguizard@gmail.com / 06 60 43 21 13       

 Durée : 1h20      

Contact : Paula Brunet Sancho 06 47 62 66 74  

PDF : dossier que despoir et douces vengeances 20181 3
         
         

 

Cie Théâtre de la Rencontre – 166, rue de Chevilly  –  Esc D – 94800 VILLEJUIF
Tél & Fax (33) 01 78 68 39 71

Email : cietheatredelarencontre@gmail.com